Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-11-17T23:35:10+01:00

Remèdes de grand-mère pour chasser les maux de l’hiver !

Publié par dalila

bonjours à tous,voici un article que j'ai trouvais et qui ma plus donc je le partage avec vous.

Froid, manque de lumière, vie confinée : en hiver, notre organisme n’est pas à la fête et il est plus vulnérable. Résultat : fatigue, rhume, toux persistante, problèmes digestifs, les petits maux de l’hiver s’accumulent et nous gâchent la vie ! Pour vous aider à passer le cap en douceur, voici une sélection d’aliments et d’astuces qui vous aideront à lutter naturellement contre tous ces désagréments.

Attention : même s’ils sont bien meilleurs à manger que des médicaments, ils ne remplacent en aucun cas une visite chez le médecin ou le pharmacien en cas de symptômes persistants.

L’ail

- Son portrait : consommé de tout temps comme épice ou remède, les écrits les plus anciens concernant sa culture datent des Sumériens (2 500 av. J.-C.). Ce « superaliment » est réputé pour stimuler la circulation, favoriser la digestion et agir sur les défenses de l’organisme. Et naturellement, il chasse aussi les vampires ! Attention toutefois aux excès : en trop grandes quantités, l’ail peut entraîner des problèmes gastriques.

- La recette de grand-mère : pour dégager les voies respiratoires et lutter contre le nez qui coule, faites bouillir 250 ml d’eau, ajoutez-y 3/4 gousses émincées finement, 1 cac de jus d’oignon et une pincée de sel. À consommer 2 fois par jour minimum afin de profiter de l’action antiseptique et anti-inflammatoire de l’ail.

.

La cannelle

- Son portrait : largement utilisée par les deux plus anciennes médecines du monde (la médecineayurvédique et la médecine chinoise), la vraie cannelle (originaire du Sri Lanka) présente des propriétés antibactériennes et antivirales, notamment sous la forme d’huile essentielle. Une étude japonaise a montré, en 2007, que son principal composant inhibe la croissance du virus de l’influenza, virus de la grippe.

- La recette de grand-mère : à boire dès que la gorge picote, un verre de lait chaud avec 15 g de cannelle mélangée à un zeste de citron. Ce mélange apaise fortement les maux de gorge grâce à l’action combinée de ses trois composants.

Le citron

- Son portrait : gorgé de qualités et peu couteux, cet agrume a de multiples usages en cuisine. Outre la vitamine C (dont un simple citron satisfait déjà 187 % de l’apport nutritionnel journalier recommandé), il est également riche en potassium et vitamine du groupe B. Sans oublier des quantités appréciables de magnésium, calcium, phosphore, vitamines A et E pour un si petit fruit !

- La recette de grand-mère : boire à jeun tous les matins le jus d’un demi-citron dans une tasse d’eau chaude. Cette astuce toute simple est préconisée dans de nombreux régimes détox pour éliminer les toxines, stimuler le foie, purifier le teint, renforcer le système immunitaire (vitamine C)… Bref, les bienfaits de ce rituel matinal sont multiples et il est sans aucune contre-indication !

-

Le cumin

- Son portrait : proche parent du carvi et de l’anis vert, connu depuis l’Égypte ancienne, son usage est très répandu dans la cuisine indienne et nord-africaine. Il est réputé diminuer les flatulences et les ballonnements, stimuler la digestion et éliminer les spasmes de l’intestin. Ces propriétés antispasmodiques ont été confirmées par la recherche, notamment pour l’huile essentielle de cumin.

- La recette de grand-mère : en cas de douleurs du ventre, gaz, ballonnements, etc., préparez une tisane en utilisant 1 cac de graines pour 1 tasse d’eau. Faites bouillir 1 minute comme pour une décoction et laissez infuser 10 minutes. À consommer tant que la crise n’est pas passée…

Le gingembre

- Son portrait : employé en Chine et en Inde comme plante condimentaire et médicinale depuis plus de 5 000 ans, le gingembre a été l’une des premières épices à faire son entrée en Europe. Grecs et Romains en font déjà mention dans leurs écrits médicaux. En phytothérapie, il est indiqué pour les problèmes digestifs (nausées, vomissement), le manque d’énergie et de vitalité, mais aussi pour combattre les infections.

- La recette de grand-mère : pour lutter contre le rhume et les refroidissements, vite une décoction épicée ! 10 cl d’eau, du gingembre frais (environ 3 cm épluché et découpé en petits dés), 3 grains de poivre noir, 1 demi-bâton de cannelle (ou 3 pincées de cannelle en poudre), 1 citron et 1 cac de miel. Faites chauffer 5 min à petits bouillons l’eau, le gingembre, le poivre et la cannelle. Laissez infuser 5 minutes à couvert et filtrez. Ajoutez le citron et le miel. À boire 2 fois par jour pendant 2 ou 3 jours.

Le miel

- Son portrait : le miel est un « alicament » naturel aux multiples propriétés appréciables en hiver : antiseptique, antibiotique, apaisant, cicatrisant, etc. Privilégiez les miels de thym, d’eucalyptus, de lavande ou de sapin, plus riches en actifs antiseptiques.

- La recette de grand-mère : le plus simple pour les enfants, 1 à 2 cac avant de se coucher pour apaiser les toux nocturnes. Ne pas oublier de se laver les dents après pour éviter les caries ! Autres solutions, cette infusion pomme, miel et cannelle, ou bien la version grog : 1 cas délayée dans de l’eau chaude citronnée, deux fois par jour et surtout avant de se coucher pour mieux dormir et moins tousser.

L’orange

- Son portrait : fruit du soleil par excellence, l’orange a presque la même composition et les mêmes qualités que le citron, avec l’avantage d’être plus douce et mieux tolérée par l’organisme. Cependant, évitez d’en abuser à cause de son pouvoir dépuratif qui peut fatiguer le foie. Et consommez-la de préférence le matin, car comme le dit un proverbe arabe : « L’orange est d’or le matin, d’argent à midi et de plomb le soir. »

- La recette de grand-mère : une orange pressée chaque matin (40 milligrammes de vitamine C pour 100 grammes) redonne de l’énergie et augmente les défenses de l’organisme. Un verre par jour suffit. En cas de gros « coup de pompe », essayez cette variante 100 % vitaminée.

Le thym

- Son portrait : reconnu pour ses propriétés médicinales depuis l’Antiquité, ce n’est qu'à partir du XVIe siècle que le thym est devenu l’emblème de la cuisine provençale. Son parfum exceptionnel ne doit pas faire oublier ses vertus antiseptiques, antalgiques et spasmolytiques qui en font l’un des « alicaments » les plus efficaces pour les bronches.

- La recette de grand-mère : pour lutter contre la toux et la gorge irritée, une tisane de thym 3 à 4 fois par jour ! Comptez 1 cac de feuilles de thym pour une grande tasse d’eau chaude. Laissez infuser 5 à 10 minutes. Si le goût est trop fort, vous pouvez rajouter 1 cac de miel.

La foodthérapie, elle n’a pas fini de nous surprendre ! Et vous, quelles sont vos astuces pour vous requinquer et contrer les infections hivernales ?

source:ma vie en couleur.

Voir les commentaires

commentaires

Rachida 25/11/2014 14:59

Merci pour le partage

bibiedel 25/11/2014 13:47

nos grand méres avaient de trés bons remédes

guy59600 25/11/2014 12:33

merci pour ce partage toujours bon a savoir
excellent après-midi bises

sousou 19/11/2014 17:43

très intéressant , je note la recette de grand mère !!
je te souhaite une bonne fin de journée

dalila 18/11/2014 13:53

merci à toi oum
bizzz

oum yacine 18/11/2014 13:36

merci pour le partage
bisous

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog